Vue sur El Roque Nuble et le Teide derrière
J'avais demandé de pouvoir petit-déjeuner 1heure plus tôt car je pressentais que la rando du jour pouvait réserver quelques surprises, d'où une marge de sécurité nécessaire.

Levé tôt, j'ai pu bénéficier du superbe lever du soleil sur le Roque Nuble avec le Teide (Ténérife) en arrière-plan !
Au départ, je pensais faire un plus grand tour en passant par San Bartolome de Tirajana, mais très rapidement j'ai du revoir mes ambitions à la baisse avec « seulement » un petit 20 km en 8 heures.
Après avoir traversé de très belles pinèdes, je dois longer la GC 135 (?), je passe devant une cavité, sorte de glacière, explique un panneau, poir préserver la neige ou la glace en hiver.
La rando suivie n'est pas balisée mais partiellement ponctuée de kairns. Pas de difficulté particulière pour les randonneurs expérimentés. Parcours à éviter toutefois par temps de pluie (rochers très glissants) et aux personnes non habituées aux sentiers techniques (il faut parfois s'agripper aux rochers avec les mains).
Descente vers La Culata « bis » (à ne pas confontre avec le village de La Culata entre El Garañon et Tejeda). En chemin, rencontre surréaliste de deux belges de la Province de Liège traversant l'île à pied. Where are you from ? Belgium !?... Oh, nous aussi ! Échange des coordonnées... et plus tard des photos.

De la Culata "bis", le début du sentier pour remonter est difficile à trouver : il passe entre les maisons et contourne un barranco vers la droite (GPS très utile!). Rando assez physique car il faut parfois s'aider des mains pour grimper. Un passage peut être vertigineux (sur quelques petits mètres, passage sur une planche surplombant le vide mais avec des câbles pour s'agripper). A éviter également par temps brumeux, les kairns étant difficilement visibles, j'en ai fait l'expérience, les tracks GPS se sont avérés très utiles.

Écrire commentaire

Commentaires : 0