Sobrado dos Monjes à l'aube
Antépénultième journée. Départ à l'aube. Rien à en dire de plus si ce n'est :

 Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto - Carretera - Asphalto -.... et macadam jusqu'à atteindre le Camino francès.

Repos de pèlerins
Une fois sur "le francès", le nombre de pèlerins est démultiplié par un facteur dépendant de l'heure de la journée. Repas 2 km avant Santa Irene (9,50 €). Arrivée vers 17h00 dans un refuge privé (13€).


Bon à savoir :

La parcours que nous avons pris jusqu'à Santa Irene plutôt qu'à Arzua (sur le Camino francès) est une variante peu fléchée mais qui ne présente pas de grande difficulté :  A la sortie de Sobrado, prendre la route vers Arzua jusqu'au KM 10 (panneau). Arrivé à un carrefour, prendre à gauche puis directement à droite et marcher sur des km, tout droit, sur le macadam jusqu'à rencontrer le Camino francès.

Écrire commentaire

Commentaires : 0