Canero
Départ à nouveau matinal (5h30). Etant donné l'obscurité, à la sortie de Soto, nous privilégions la carretera et non le "Camino antiguo" par Las Palancas qui traverse des forêts humides et d'eucalyptus qu'empruntèrent un peu plus tard Ivana et Gianfranco, camino qui s'avère tout à fait praticable contrairement aux indications du topo-guide.

Playa de la Cueva
Parfois des flèches invitent le pèlerin à quitter la carretera mais ces détours de courte durée semblent sans grand intérêt. Un de ces détours passe par la playa del Silencio, l'une des plus belles plages d'Asturies, et qui en d'autres temps mériterait que j'y fasse un détour. Mais, allez savoir pourquoi, nous parcourrons finalement de bout en bout la carretera. Et alors que l'indécision régnait au matin, finalement le groupe décide de rester à l'hôtel Canero. Le lieu est propice à se reposer : à quelques centaines de mètres de là, une plage de galets, la Playa de la Cueva...  J'en profite pour faire mon premier plongeon du séjour, après 21 jours de marche...
C'est perceptible, nous sommes tous épuisés après 3 semaines de marche. Cela se lit sur nos visages et cela se ressent également dans ma prise de notes qui est plus aléatoire depuis plusieurs jours... Comme vous pouvez le constater, les notes maigrissent au fil du blog...


Bon à savoir :
  • Le Camino par Las Palancas s'avère tout à fait praticable (sauf 1 ou 2 sentiers de terre) contrairement aux indications du topo-guide.
  • Hébergement Hotêl Canero dans un garage réaménagé : 7-8 lits, 12€/pers.
    Menu del dia : 10€

Écrire commentaire

Commentaires : 0