Plage entre Pobena et Castro-Urdiales
Journée éprouvante et qui restera marquée comme l'une des plus désagréables... Sur près de 3/4 de l'étape, ce ne sont que carreteras, carreteras, carreteras... après avoir suivi une piste cyclable sur plusieurs km à la sortie de la ville... Seuls quelques km sont de toute beauté en bord de mer avec de belles plages entre Pobena et Castro-Urdiales... Arrêt et pause café après 13 km à Lobena. On change bientôt de province en arrivant à Ontón, et comme me le fait remarquer David, ici, les drapeaux espagnols réapparaissent...

Exit le Pays-Basque, bienvenue en Cantabrie !
Bienvenue en Cantabrie... et bonjour les carreteras !

A Ontón, deux possibilités :
  1. suivre la route principale "deux bandes" vers Castro-Urdiales (6 km)
  2. prendre une variante passant par Otañes (14 km). Un local nous informe que cette variante n'est pas plus agréable que la première vu qu'elle est également macadamisée, ce qui me sera confirmé plus tard par des pèlerins.
Le choix est donc vite fait, ce sera l'option 1. 


Hôpital de campagne...
Cette étape est l'occasion d'un constat. Le Camino del Norte est probablement d'un niveau de difficulté plus élevé que d'autres Camino de Santiago, et certainement que le Camino francès : dénivelés en moyenne plus importants, moins d'infos fiables et à jour sur les auberges, prix sensiblement plus élevé étant donné qu'il faut souvent se rabattre sur des logements privés, plus onéreux. Bref, c'est pas (toujours) le pied, si je puis dire, sur le Camino del Norte, notamment aussi vu la densité de carreteras par km parcouru !


Écrire commentaire

Commentaires : 0