Sainte Claire ne nous sourit pas ce matin ! Notre nuit au Couvent de Santa-Clara n’aura pas suffit à éloigner les nuages et il pleuvra des cordes toute la journée. Probablement parce que “no hemos llevado huevos a las monjas de Santa Clara” (parce que nous n’avons pas apporté des oeufs au soeurs clarisses)… La tradition des oeufs offerts à Sainte Claire survit dans pas mal de pays d’Europe, y compris en Belgique, mon pays...

Le front de pluie annoncé s’abat sur la ville et est déjà la cause d'inondations en Galice et à Santiago. A la sortie du village se présente une route de galets, longue, longue... à n’en plus finir, telle une panaméricaine. Avec la pluie qui nous pousse, ce qui est sûr c’est qu’on avance, comme la légion : 6 km/h.

10h00. Après 18 km, pause bien méritée au bar de Calzadilla de la Cueza, je suis trempé jusqu’aux os. Le bar du village devient le refuge de tous les pèlerins du chemin… Profitant d’une accalmie, 1 heure plus tard, nous redémarrons pour une dernière ligne droite, moins droite toutefois que la précédente, de 9 km pour Terradillos de Los Templarios.

Nombreuses maisons en adobe dans les villages traversés… Direction l’Albergue privée Jacques de Molay. L’après-midi passe rapidement entre repas à l’auberge, sieste… Mauvaise surprise, Eduardo trouve deux chinches (punaises) dans les couvertures… Les seules que nous verrons ici.

Bon à savoir :
 
Albergue privée Jacques de Molay (8€ lits superposés - 10€/lits simples dans chambre de 2 ou trois).

Plus d’infos sur la tradition des oeufs à la Sainte-Claire :

Écrire commentaire

Commentaires : 0