Nuit un peu bruyante, festivités de “fin de semana” oblige. Changement d’heure cette nuit. Petit déjeuner et départ au lever du jour. Eduardo nous devance et nous marchons, David et moi… Marin nous ‘abandonne’ lorsqu’elle retrouve en chemin de “vieilles” connaissances, des américains…
 
Longue étape de 34 km. Journée sans grandes surprises. Après environ 4 km de camino le long d’une route, celui-ci se poursuit dans les campagnes de mais, de betteraves et de peupliers.

Après Hospital de Orbigo, passé le pont à 19 arches chargé d’histoire et de légende (link), direction Villares de Orbigo - Santibarrez de Valdeglesiasn (?) par la voie secondaire pour ne pas prendre le Camino principal qui longe la N-120. Cela ne fait que 2 km de plus qui offrent de superbes paysages. Les champs sont jonchés de galets, à se demander comment ils arrivent à les cultiver.

Objectif du jour, Astorga. Le tour en est vite fait, son palais épiscopal de Gaudi, sa Cathédrale… et puis nada mas. Ville morte, bien sûr tout est fermé, épiscopal et cathédrale compris ! Les touristes du dimanche n’ont qu’à aller voir ailleurs. Hors soleil, il fait caillant !

En écoutant des Français parler “du chemin” de la Plata, le seul, le vrai, l’authentique… parmi d’autres superlatifs qui m'horripilent, je découvre qu’Astorga se trouve à la croisée de la Via de la Plata et du Camino francès. Ce soir, j’ai comme une envie folle d’être seul !

Écrire commentaire

Commentaires : 0