Dernière étape… Lever matinal… Après un petit déjeuner, départ vers 6h30. Cette partie du trajet, je la connais car je l’ai parcourue, également au petit matin, l’an passé… Mais, étonnamment, je n’en reconnais que quelques tronçons, probablement car la météo et la saison sont différentes.
 
Marche sous une pluie fine continue. Résultat, je suis trempé… Arrêt à Monte do Gozo dans un bar pour se réchauffer, se sécher et prendre des forces…  Il faut redémarrer… A l’entrée de Santiago, je retrouve Jean-Michel perdu de vue depuis plus de deux semaines et Jésus qui viennent nous accueillir.

Arrivée ensemble vers 11h30 sur la Place de la Cathédrale, émotion, photos souvenirs… Tous et toutes heureux d’être arrivés.

12h00, le mécréant (moi) participe à la traditionnelle messe des pèlerins à Santiago… Pas eu le temps de me changer, je suis encore trempé mais probablement moins puant que les antiques pèlerins qui terminaient leur périple ici après des mois de marche sans avoir eu l’occasion de prendre le moindre bain…

Mon chemin ne se termine pas vraiment ici : cette fois-ci je veux arriver à pied jusqu’au bout du Cap Fistera. Encore 3 jours de marche au programme…

(Pas de compte-rendu des étapes vers Fistera dans ce blog).



Bon à savoir :
 
Deux bonnes adresses :
  • l’une pour dormir : Pension Residencia Fornos, non loin du centre, idéalement située pour prendre le bus de l’aéroport : 25€ (prix hors saison). Parlant français.
  • l’autre pour manger : Casa Manolo, bien connue des pèlerins. Excellent rapport qualité - prix !

Écrire commentaire

Commentaires : 0