Lever à 6h30, départ à 7h00 dans l’obscurité. Encore une belle étape avant Logroño, entre champs et vignobles. Peu avant Viana, quelques voitures bondées de saisonniers allant aux vendanges raclent la route. Petit-déjeuner dans un bar à Viana, Logroño au loin… Arrivée vers midi, pause-midi dans un bar en face d’une place où se retrouvent les notables du coin tout endimanchés. C’est samedi mais le 12 octobre c’est surtout le Jour de l’Hispanité, qui commémore la découverte de l’Amérique et dont la sainte patronne est la Virgen del Pilar.

De Logroño, destination Navarette à 12 km. Les sentiers font place au bitume et les pieds se font lourds. L’ornithologue se réveille en moi en longeant l’Embalse de la Grajera. Le sentier longe ensuite l’autoroute et au loin se profile Navarette entourée de vignobles aux grappes ployantes.

Eduardo et moi allons à l’Albergue privée El Cantaro (10 €). Nous partageons notre chambre avec 6 sexagénaires américains dont j’entends déjà les ronflements à la simple vue de leur profil, ce qui se vérifiera. La plupart des autres pèlerins sont allés au Municipal où l’ambiance est visiblement plus festive. Daria nous y invite à partager un vrai carbonara italien dans une ambiance super sympa comme les soirs précédents...

Écrire commentaire

Commentaires : 0