En direct du Chemin...
Lubian
, ce 3 novembre...


¡ Hola los amigos !

Pas facile de tenir un blog à jour quand internet ne se trouve pas a tous les coins de rue... Et puis, il y a un moment où tu ne "fais" plus le chemin... mais c'est le chemin qui te fait, je dirais même plus qui te "défait" et te "refait"... pour paraphraser Nicolas Bouvier dans "L'usage du Monde". Un moment où l'on n'est plus "sur" le chemin, mais "en" chemin. Aussi, j'interromps l'écriture du blog en chemin. Peut-être le reprendrais-je plus tard, après être arrivé à Santiago, ou à mon retour au pays...

Découvrez également le site internet de mon ami canadien Hans !

"Buen camino" à vous aussi !

Besos

Franck

Aldenueva del Camino marque une transition . Elle se lit d'abord dans l'architecture des maisons qui prend un accent montagnard avec notamment des balcons en bois accrochés aux façades. Elle se lit également dans les paysages et la végétation. Place aux rivières, aux forêts de chênes pédonculés (?), aux frênes et autres châtaigniers... Et aux fabriques de meubles qui s'égrainent le long de la route. Autant de signes qui ne trompent pas. La délimitation est claire, nette et sans appel : on quitte définitivement l'Extremadure pour rentrer dans la Province de Salamanca (Castille - León).



Si les jours précédents, l'ambiance était au printemps, à présent l'automne impose ses plus belles couleurs. C'est une autre région, une autre végétation, d'autres paysages... Un autre monde qui s'offre aux pas du randonneur solitaire. L'hiver n'est pas loin, Les geais font des va et vient dans le ciel... ils sont gorgés de glands qu'ils iront cacher dans le sol en prévision des mauvais jours...



Il commence à pleuvoir... J'arrive juste avant le déluge au refuge privé Alba Soraya où je suis accueilli par Manuela et son mari. Dans la cheminée, le bois crépite déjà... Soirée papote avec Jean, Jean-Claude et Petra, arrosée d'une bouteille de vin au coin du feu... Alba Soraya, une adresse à retenir !

Écrire commentaire

Commentaires : 0