Il fait froid ce matin dans la salle des fêtes communale. Le balisage du chemin est un peu bancal de sorte que mes pieds foulent finalement la Nationale sur 7 km jusque Tabara. Direction, le bar pour un petit-déjeuner à rallonge car il commence à pleuvoir. Vers midi, il est temps de redémarrer non sans s'être réapprovisionné de fromage du pays. En route, les chemins se profilent à perte de vue et à angles droit. Gauche... droite... gauche... droite... Il pleut de plus en plus fort, le poncho sera à nouveau de sortie. En chemin, les fameux "chênes torturés" au lieu-dit Bercianos... Étrange vision sous la pluie !

L'étape du jour, la Casa Anita à Santa Croya de Tera. J'y retrouve Angel, perdu de vue depuis quelques jours. Anita et Domingo ont voulu créer ce gîte après leur pension pour faire quelque chose d'utile et rencontrer les pèlerins. C'est ici que l'accueil est le plus chaleureux depuis mon départ de Séville. Les bouteilles de vin bio se suivent... Salade et truite escavèche, châtaignes cuites au feu de bois, feu appréciable pour sécher les vêtements imbibés d'eau. Une adresse à recommander à tous les pèlerins !

Écrire commentaire

Commentaires : 0