Le résumé de la journée sera vite fait : carretera, asphalta... 20 km ainsi dont 10 dans les banlieues d'Ourense avant d'atteindre le centre ville. Bref, une étape inintéressante que j'aurais volontiers court-circuité en bus. Par contre, l'auberge d'Ourense installée dans l'ancien couvent San Francisco sur les hauteurs de la ville présente tout le confort pour le pèlerin exténué : lits, douche, chauffage, internet...

Le centre ville autour de la Plaza Mayor est reposant et agréable loin du tumulte de la ville alentour mais on en fait le tour en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Je ne suis pas très motivé aujourd'hui pour arpenter les rues de la ville et je n'ai même pas le courage d'aller me plonger dans les termes, pourtant gratuits pour les pèlerins. Aussi je préfère m'installer à une terrasse de la Plaza Mayor et écrire... Le soir, je soupe dans un bar du coin. Jean me parle depuis plusieurs jours d'un vin blanc savoureux de Galice, le Ribeiro, qu'il tient absolument à me faire goûter. Je ne me fais pas prier... et il est en effet succulent !

Écrire commentaire

Commentaires : 0