La nuit porte conseil, dit-on. Je décide de rester une journée supplémentaire au gîte, de me poser après 3 semaines de marche... et surtout d’y poser mon sac à dos ! Je suis dans les temps pour arriver à Banyuls et ainsi je retrouverai ce soir mon camarade de randonnée, Rémy et peut-être « mes » deux anglais, Jane et Robert. Mais pas question de rester inactif. Laurent me renseigne un sentier (balisé en bleu) qui monte vers le Col Cerda et descend ensuite vers Montalba après avoir longé le Roc de Saint-Sauveur (San Salvador). La montée vers le Col Cerda est une variante bien plus intéressante que le GR10 : d'une part, elle est plus courte... mais surtout elle offre de superbes vues sur la vallée, à l’inverse du GR10 vers Montalba - Cerda qui ne traverse que des forêts.

Roc de Saint-Sauveur

Une bien belle journée de “pause”... à savoir 6 heures de marche, sans sac. Priorité en revenant : une baignade, évidemment. Deux jeunes Français et quatre Allemands sont attablés sur la terrasse. Ils sont en attente de repartir quand le soleil sera au plus bas. En fin de journée arrive Rémy accompagné non pas de “mes” anglais mais de Jean-Loup, accompagnateur de randonnée dans la vie active (pourquoi, elle n’est pas active la vie ici ?) et Roman, randonneur espagnol. Je poursuivrai avec ce trio jusqu’à Banyuls... En attendant, santé avec nos hôtes !
Bon à savoir :
        Eau (fontaine) à Montalba
        Variante plus courte et plus intéressante du GR10 rejoignant le Col Cerda (évitant ainsi un sentier presque entièrement forestier) : en sortant du gîte de La Palette, au lieu de prendre à gauche vers Montalba, prendre à droite la route puis un chemin forestier qui monte légèrement vers la gauche. Passer devant des caravanes qui se trouvent sur la droite. Peu après, un sentier balisé en bleu monte et serpente sur la gauche jusqu’au Col Cerda. Du gîte au col : 1h30. Pas de source en chemin.

Écrire commentaire

Commentaires : 0