Un 14 juillet en montagne, c'est un peu comme un feu d’artifice grandeur nature ! Une fois n'est pas coutume, je me mets en route assez tôt. A cette heure, les ruelles de Saint-Jean sont désertes. Malgré ma journée de repos, je ne me sens pas au meilleur de ma forme. Les montées me paraissent pénibles comme au premier jour, mes pas sont lourds, mon sac à dos me pèse sur les épaules…




3h20 plus tard, j’arrive au village d’Esterencuby. Est-ce l’effet du café pris à l’hôtel-restaurant mais quand je redémarre, les côtes me semblent beaucoup plus faciles et la marche redevient un plaisir ! Je décide de bivouaquer au pied du sommet d’Occabé et du site des Cromlech’s que je découvrirai le lendemain.







C'est là que je rencontre Pancho, le berger des lieux, accompagné de son épouse, ses 2 fillettes et ses chiens. Pancho possède un troupeau de 200 brebis et fait tout lui-même, de la traite (manuelle !) à la fabrication et à la vente du fromage, en passant par la surveillance et les soins aux animaux. Une vie passionnante… mais harassante qui commence tous les matins à 5h00 pour rarement se terminer avant 22h00…Et l’hiver est une saison qui n'est pas plus reposante avec les agnelages… Bref, pas un jour de relâche car les bêtes, elles, ne partent pas en week-end ou en vacances !

Écrire commentaire

Commentaires : 0