GR 11, le retour... Juin-Juillet 2010. Il doit être 19h00... Je suis couché dans mon sac de couchage dans un bien nommé ‘Refuge’, celui d’Anglios. Non gardé, il offre 4 places de couchage (couchettes en bois). Mes yeux et mon corps luttent contre la fatigue mais je prends mon courage à deux mains pour coucher sur papier quelques mots, quelques impressions... La nuit de train Paris-Luchon, le stop vers Bossoch puis le bus de 13h00 (3,40 €) qui m’a déposé de l’autre côté du tunnel de Vielha, à l’endroit précis où j’étais arrivé l’an dernier, me semblent bien loin maintenant que je suis seul dans ce refuge de montagne... 
La montée de 3h15 s’est transformée en 4h00. Je n’ai plus l'habitude et pas encore repris le rythme, c’est sûr !
Du tunnel, il m’a fallu d’abord marcher en terrain plat ou en légère pente vers l’Embalse (lac de barrage) de Senet ce qui m’a permis d’échauffer mes muscles sans les forcer, avant d’entamer une longue montée de plus de 3h00 jusqu’au Refuge d’Anglios. Cabane providentielle car un mélange de brume, de bruine, de grêle et de neige fondante ont rendu spongieux tous les terrains. Aussi, je préfère un toit en dur à celui en toile de la tente pour cette première nuit !

Je crains un peu pour le lendemain car du refuge au Col de Vallivierna (2720 m) il y aura certainement de grandes zones de névés à traverser. Or, je manque d’expérience de ce 
type de terrain... Prudence, donc ! Mais demain est un autre jour...
Bon à savoirLes horaires pour passer le tunnel peuvent être consultés sur le site de la compagnie ANSA > Itinéraires et horaires > Régionaux > CatalogneIl faut ensuite introduire "Tunel Vielha n" (nord) <> "Tunel Vielha s" (sud) - ou l'inverse - et le(s) date(s) d'aller (de retour) pour obtenir les horaires pour passer le tunnel. Sinon, autre possibilité, le stop !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Patrice83 (lundi, 29 août 2016 18:15)

    le 23/08/2016, il est possible de rejoindre le GR11 au refuge d'Estos en passant par le refuge du Portillon.
    De Bagnères de Luchon en période estivale, une navette vous dépose aux Granges d'Astau ensuite emprunter le GR10 que vous quittez à un gros rocher pour continuer tout droit. Après une nuit au refuge du Portillon demandez au gardien pour vous rendre au refuge d'Estos en passant au col d'Ol à gauche du Pic Jean Arlaud qu'il faudra toucher de la main.