Je le savais ! Oui, je savais, en me levant ce matin après une nuit reposante à l’abri des moustiques et des scolopendres que cette première étape serait longue et difficile sous le soleil… L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, dit-on… Aussi, lever 6h30, départ 7h00. A l’aube, les romarins embaument encore l’air de leurs fragrances pendant que le rossignol, la fauvette mélanocéphale, le bruant proyer et le loriot accompagneront mes pas toute la matinée…

Il me faudra 11 heures, en comptant toutefois les pauses, pour atteindre la Chapelle Sant Sylvestre de la Valleta que je m’étais fixé comme objectif. 11 heures, c’est trop, je le sais ! D’ailleurs, si la chapelle n’avait pas été renseignée pour sa source d’eau et comme lieu agréable de bivouac, je ne me serais pas fait prier pour m’arrêter plus tôt. Mais voilà, le bivouac en pleine nature à côté d’un point d’eau à ma préférence à une nuit dans une auberge avec des ronfleurs !

J’ai bien cru toutefois que je n’arriverais jamais à couvrir l’étape… En effet, si la colline à enjamber pour atteindre le village de Llança est déjà une épreuve en soi, après 9 heures de marche, je savais que les deux dernières heures qui restaient à couvrir pour arriver à la Chapelle seraient éprouvantes. C’est ainsi que la dernière colline, je l’ai gravie comme 
un zombie, en pilotage automatique… Il faut dire aussi qu’en dehors des litres d’eau ingurgités et immédiatement exsudés, je n’aurai mangé qu’une nectarine généreusement offerte par deux retraités d’Angoulême croisés sur le parking du Monastère Sant Père de Rodes

Mais une fois arrivé à la Chapelle, quel bonheur de s’immerger dans le ruisseau ! Et quand le soleil courbe l’échine et que le ronronnement de l’engoulevent vient bercer ma nuit, je me dis qu’il faut peu de choses pour se sentir bien…


Bon à savoir : Le topoguide renseigne une « fontaine avant une passerelle » à la Chapelle Sant Sylvestre de la Valleta. Si elle existe, je ne l’ai pas trouvée. La fontaine située derrière la Chapelle est à sec. Heureusement, le ruisseau présente une eau limpide. Personnellement, j’en ai bu moyennant un traitement purificateur (pastilles).

Écrire commentaire

Commentaires : 0