Pas bien dormi ! Une grande partie de la nuit, le vent a soufflé en rafales détachant au passage un coin de la toile extérieure de ma tente… A moitié endormi, fixant les sardines de la tente, j’ai pu toutefois admirer au milieu de la nuit un superbe ciel étoilé. Comme mon étape sera courte, ce matin je prends mon temps. 8h00, je me mets en route et grimpe la colline jusqu’au Torrent de la Tosa où je constate, en effet, que la variante 8 du GR 11 (GR 11-8) au départ de Nuria que m’avait renseigné hier le randonneur espagnol arrive bien ici ! Je poursuis le GR sous les pins, accompagné par les mésanges noires et les becs-croisés. En moins d’une heure j’arrive au Refuge Corall Blanc, construit récemment (2006) où je me prends un toast tortilla accompagné d’un vino tinto du pays. Je redémarre mais, fatigué par ma nuit mouvementée, je marche comme un zombie. Direction Planoles sans rentrer dans le village avant de remonter vers Doria, un village composé de superbes maisons en pierres et toits de lauzes. J’en profite pour faire le plein d’eau à la fontaine avant de retrouver mon GR dans le haut du village. Je me remets en route, direction le Col de la Creu de Mayans que je n’atteindrai pas ce soir. Un peu avant 16h00, je trouve quelques m² de terrain plat en contrebas du GR, près d’un pin isolé qui fait face à la vallée et non loin d’un torrent. Cet endroit me fait de l'oeil, il m’inspire et j’y sieste avant de planter ma tente en début de soirée. Bientôt le soleil se couche derrière le Col de la Creu de Mayans. L’appel de la nuit est là…

Écrire commentaire

Commentaires : 0