Les deux étapes précédentes, épuisantes, m’ont fait comprendre qu’une plus petite étape me fera le plus grand bien aujourd’hui. Cette troisième journée de 5 heures de marche clôture mes 50 premiers kilomètres parcourus depuis le Cap de Creus.

Si mes pieds n’ont pas encore de cloques apparentes, ils me font mal et je sens que je ne suis pas en super forme rando. Aussi, je me suis arrêté longuement à l’auberge de Requesens. Quelques centaines de mètres avant se trouve une source d’eau ferrugineuse renseignée dans mon guide… et qui a en effet un très désagréable goût de rouille. Courageux voire téméraire celui qui en boit ! A moins qu’elle ait des vertus thérapeutiques qui eussent justifié la création de la fontaine ?

J’ai du mal à décoller de l’auberge mais après seulement 2h30 de marche, je me dis qu'il est trop tôt pour s’arrêter. Encore 2h30 et je devrais atteindre mon objectif, la Chapelle Santa Lucia, située sur les hauteurs de La Junquera.
 Après une montée assez facile le long de la piste à la sortie du hameau, le GR arrive au Col del Auleda (690 m) et serpente sur le plateau avant d’aborder une longue descente avec de profondes ravines encombrées de cailloux. Mes pieds chauffent et souffrent…

Les bâtiments à côté de la Chapelle sont occupés en ce dimanche par plusieurs familles avec enfants qui courent et braillent en tout sens. Visiblement, aujourd'hui, c'est l’anniversaire d’un des gamins. Au loin, je vois et j’entends défiler les flots de voitures et de camions qui empruntent l’autoroute à La Junquera, une ville bruyante que je ne suis pas pressé d’atteindre…. 19h00, le calme revient peu à peu, j’entends des « Venga… Hasta luego ». L’anniversaire touche à sa fin; petit à petit, les familles espagnoles plient bagage. Je vais enfin pouvoir planter ma tente sur une des plateformes qui bordent la chapelle… en espérant que ma nuit soit réparatrice comme l’a été, je pense, mon après-midi de repos…

Bon à savoir : à côté de l’auberge de Requescens descend un chemin qui mène à une fontaine, une table de pique-nique et une agréable pelouse pour bivouaquer. Il est intéressant d’y faire le plein d’eau potable car la fontaine suivante, à la Chapelle Santa Lucia, présente un goût désagréable d’eau de citerne.

Écrire commentaire

Commentaires : 0