Quelques conseils "en vrac" si vous comptez réaliser ce parcours :
  • Le parcours n'est pas balisé, tout au plus il y a des cairns sur certains tronçons. Aussi, emportez une carte précise et, mieux, si vous disposez d'un GPS ou d'un smartphone : les tracks GPS ! (voir carto & GPS).
  • Notre parcours longe le plus souvent possible la côte mais s'en éloigne de temps en temps... pour éviter certains passages dangereux ou vertigineux. Ne les prenez pas si vous voyez que le tracks GPS s'en éloigne. 
  • Attention de ne pas vous approcher trop près des falaises et aux rafales de vent qui pourraient vous déstabiliser.
  • Quelques passages de notre parcours peuvent présenter des difficultés pour les personnes sujettes au vertige. Dans ce cas, ne forcez pas, revenez sur vos pas et contournez l'obstacle par une autre piste.
  • L'approvisionnement en eau, surtout, mais aussi en nourriture, sont les principales difficultés qui peuvent se présenter à ceux qui voudraient effectuer ce parcours. Voir la section "Eau et nourriture" qui en parle.
  • Le bivouac est une bonne option : une bâche sur le sol (sablo-terreux), un matelas gonflable, un sac de couchage... et un sursac de couchage imperméable. La probabilité qu'il pleuve est faible mais pas nulle (vécu !). 
  • Quid d'emporter une tente ? Pourquoi pas ! A planter dans des endroits non sablonneux et abrités du vent.
  • La côte ouest est excessivement dangereuse pour les baignades, même sur les plages et les criques que vous pouvez rencontrer en chemin. Dans notre cas, nous avons profité de "piscines naturelles" qui, à marée basse, sont remplies d'eau de mer.
  • Possibilité de marcher à marée basse sur la plage sur le tronçon avant Cofete.

Écrire commentaire

Commentaires : 0