Campamiento de El Garañon
La Campamiento de El Garañon sera mon pied à terre pour les 3 prochains jours d'où je ferai des boucles.
Le campement est sous la brume ce matin, une brume fréquente sur ces hauteurs et qui m'accompagnera toute la journée… non sans donner une touche mystérieuse aux paysages ! Pour ce qui est de la vue au-dessus du Roque Nuble, un des objectifs de ma journée, je repasserai ! Il est entièrement sous la brume. Le tour du Roque Nuble vaut la peine et la descente vers La Culata est superbe, de même que la montée vers la Degollada del Cumbre / Mirador de Becerra que j'avais déjà découvert deux jours plus tôt sous la brume.

La Culata
Je n'observerai pas le pinson bleu, un endémique des Canaries qui hante les forêts de pins autour du Nuble. Par contre, des tonnes de serins des canaries pépient et s'égosillent comme des canaris. Egalement pas mal de mésanges bleues, variété des Canaries à tête plus sombre et à la « cravate noire » bien prononcée comme les mésanges charbonnières de chez nous. Deux pics épeiches crient… Les oiseaux sont présents mais discrets…
Sur le chemin de retour, halte au restaurant « La Cumbre » à 800 m du campement où je m'abreuve d'une dorada (cerveza canarienne) et d'un cafe con leche. Les prix me semblent plus élevés qu'ailleurs, mais soit… quand on a soif on ne compte pas !

Écrire commentaire

Commentaires : 0